Glossaire des termes

A

Acier au carbone (ou acier ordinaire) – Acier contenant seulement du carbone, du manganèse, du phosphore, du souffre et du silicone en plus du fer, et dont les propriétés proviennent essentiellement du pourcentage de carbone dans l’acier.

Alignement – Emplacement horizontal de chemin de fer tel que décrit par les courbes et les tangentes.

B

Bavures – Bordures rugueuses laissées à l’extrémité d’un rail après avoir été scié, ou sur les côtés de l’âme lors du perçage de trous d’éclissage.

C

Cœur de croisement à pièces fixes boulonnées – Cœur de croisement fait essentiellement de rails laminés, avec renforts entre les rails, et maintenus ensemble à l’aide de boulons.

Crapauds – Petites pièces de métal utilisées avec des boulons pour fixer les rails aux traverses.

E

Éclisse cornière – Barre de fer forgée servant à raccorder les extrémités de rail avec des boulons, similaire à une éclisse mais en forme de L pour gagner le support du patin de rail.

Écrasement – Aplatissement de la surface de roulement aux extrémités des rails causé par l’impact des roues.

Empierrement – Gravier ou roches que l’on place sur la plate-forme dans le but de maintenir les rails alignés et en surface.

Entailleuse – Machine motorisée portable conçue pour entailler les appuis de rail sur les traverses afin d’offrir un appui adéquat pour les rails ou les selles de rail.

Entretoise d’ornière réglable – Une paire de blocs de métal dentelés qui remplissent l’espace entre le rail de roulement et le contre-rail afin de permettre une ornière variable.

F

Fabrication d’acier à l’oxygène – Décrit le procédé par lequel le fer fondu est raffiné pour devenir de l’acier sous un laitier de base dans un four cylindrique aux parois recouvertes de réfractaires de base en dirigeant un jet d’oxygène gazeux pur sur la surface des bains de métal chaud.

Frein de voie – Appareil de freinage, habituellement motorisé, intégré dans une voie ferrée pour réduire la vitesse des wagons au moyen de patins qui, lorsqu’ils sont réglés en position de freinage, appuient sur les côtés de la partie inférieure des roues.

Frette – Lanière d’acier, biseautée d’un côté et pliée de façon à obtenir la forme souhaitée, appliquée en l’enfonçant dans l’extrémité d’une traverse ou d’une pièce de bois pour en contrôler le fendage.

G

Garde-ballast – Une pièce de bois longitudinale placée le long du côté externe du plancher des ponts à tablier ballasté pour retenir l’empierrement.

I

Inclinaison – Inclinaison interne d’un rail, affectée par l’utilisation de selles à surface inclinée, habituellement exprimée en degrés d’inclinaison, tel que 1 po 40, etc.

L

Liaison – Câble ou courroie métallique reliant deux rails afin d’établir un circuit électrique.

M

Marquage – Marques d’identification sous forme de chiffres et de lettres en relief laminées à chaud dans l’âme du rail indiquant le poids du rail et le numéro de section, le nom du fabriquant et de l’usine ainsi que l’année et le mois de laminage.

P

Pont-levis – Traversier ou frein – Structure de pont supportant des rails, reliant le pont-garage d’un traversier aux rails se prolongeant vers la terre avec des charnières sur la rive afin qu’elle puisse se mouvoir verticalement à l’extrémité externe pour accommoder différentes élévations de traversier

Procédé Bessemer – Conversion de la fonte brute liquide en acier par passage forcé d’air à température atmosphérique à travers le bain métallique dans un convertisseur dans lequel du carburant non étranger est brûlé, résultant en l’oxydation ou la réduction du carbone, du manganèse et du silicone, jusqu’au niveau souhaité, et leur retrait sous forme de laitier. Puisque de trop grandes quantités de carbone et de manganèse sont retirées pour les besoins du produit final, l’ajout adéquat de ces éléments doit être apporté au métal lors de la finalisation du soufflement.

R

Rails intermédiaires – Rails situés entre les pièces de toute disposition spéciale de voie, telle que les rails entre l’aiguillage et le cœur de croisement dans un branchement.

Rails vierges – Rails n’ayant aucun trou d’éclissage.

Recuit – Procédé par lequel on augmente et maintient temporairement la température d’un produit en acier au-delà de son écart de température critique, pour ensuite le laisser lentement refroidir dans le but d’égaliser les tensions internes et d’augmenter la ductilité et la ténacité.

T

Traversée en rails assemblés – Traversée de voie dans laquelle toutes les surfaces de roulement sont en rails laminés, les pièces étant maintenues ensemble à l’aide de boulons.